Nouvetra associé à Colas Rail termine la rénovation du tunnel de Caluire pour la SNCF

Le tunnel, long de 2,4 kilomètres, est utilisé par des TER, des trains de frêt et environ une dizaine de TGV par jour. Pour la SNCF il s’agit d’un équipement majeur de l’agglomération lyonnaise, il a été construit il y a plus de 150 ans.

L’ouvrage, entièrement maçonné, nécessitait des travaux de gros entretien. En effet, la colline est gorgée d’une eau fortement chargée en calcaire qui provoque des concrétions sur les câbles, engorge les caniveaux de drainage et vient également encroûter en profondeur le ballast, provoquant des risques accrus de ruptures de traverses ou de rails.

 L’objectif principal du chantier est de gérer efficacement les fluides, notamment par la mise en place de coques en béton projeté drainantes et la réfection des caniveaux latéraux.

Nouvetra- Tunnel de Caluire

« La phase 1 du chantier a consisté à projeter du béton pour doubler la paroi du tunnel et créer ainsi un espace de drainage afin de collecter les eaux d’infiltration. La phase 2, qui a démarré en octobre dernier, est dédiée à la création de caniveau en polymère sur lequel le calcaire ne peut adhérer avant de rejoindre le réseau de collecte des eaux pluviales à l’extérieur du tunnel », précise Joris Bonnevide, conducteur de travaux chez Nouvetra.

Les travaux ont été réalisés de nuit durant la coupure de la circulation des trains, à raison de 4 à 5 heures d’intervention quotidiennes avant la reprise du trafic à 5 heures du matin.

Pour Nouvetra il s’agit d’un chantier d’ampleur (le tunnel fait 2 400 mètres, et la pose des caniveaux se fait des deux côtés), il mobilise 40 personnes, dont 35 la nuit.

Nouvetra Tunnel de Caluire 2

Pour Joris Bonnevide la principale difficulté tient dans le respect du phasage : « Nous devons en effet poser 120 mètres de caniveau chaque nuit afin de respecter le planning. » Des tronçons de caniveau ont été préfabriqués puis assemblés en amont dans des longrines de 4 mètres afin de faciliter enchaînement des opérations.